Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fée symbole de féminité, de beauté ...

Voir les commentaires

Horoscope des fées






Comme il est en copyright , je vous donne le lien du site

http://www.aufeminin.com/astro/07horoscopefee/result.asp?JourN=1&MoisN=1

Ma fée c'est Esterella .

Et la votre?

Voir les commentaires

Créer ses kits

  • Pour les éléments je sais qu'il faut détourer les objets que l'on desire sur ses photos.:

AVEC PHOTOFILTRE     http://gloubiweb.free.fr/tutoriel_detourage.htm
                                            http://www.ressources-photofiltre.com/Tutoriels/detourage_calques/detourage_pfs.htm


AVEC PHOTOSHOP     http://www.ressourceweb.com/tutoriaux-photoshop/51??


AVEC PAINT NET    http://www.lautre-monde.fr/webtech/paintnet-detourer-une-image/

  • J'ai trouvé aussi ce tuto pour photoshop pour créer des éléments :


AVEC PHOTOSHOP   http://guilda.site.voila.fr/tuto_utilitaire/nouvelle_page/tuto.htm


Personnellement je n'ai encore jamais essayé.

Voir les commentaires

La pâquerette





La Pâquerette

 


Le printemps est là, dit-on, lorsqu'on peut fouler des tapis de pâquerettes. Le terme botanique pour cette fleur est Bellus, qui connote un double sens: l'étymologie latin signifie à la fois «beau» et «guerre»... À propos de ce dernier terme, justement, les herboristes préconisaient autrefois cette fleur pour «soigner les blessures de guerre». Un onguent préparé avec des feuilles de pâquerette écrasées peut aider à réduire l'endolorissement provoqué par des contusions. Belides, une nymphe des bois dans la mythologie antique, donna son nom à la plante. Elle était entrain de danser dans un pré avec les siens lorsque le dieu des Vergers, Vertumnus le Lubrique, la remarqua. Il se mit à la poursuivre, et elle se transforma elle-même en pâquerette pour échapper à son étreinte. Le rapport entre cette fleur et la nymphe dansante a perduré dans la tradition populaire. On raconte par exemple que, sur le gazon foulé par des fées lors de leur ronde, pousse un cercle de pâquerettes. Le nom commun de la pâquerette, placée sous l'égide de Vénus, est «l'œil du jour». Cette appellation provient du fait que cette fleur referme sa corole à la tombée de la nuit, ainsi que l'a chanté au XIVe siècle le poète anglais Geoffrey Chaucer: «Telle est la raison pour laquelle on l'a ainsi appelée, Cette fleur qui est comme "l'œil du jour", L'impératrice des fleurs entre toutes les fleurs!»

http://faerie.annwvynsidhe.net


Voir les commentaires

La violette

La Violette


L'odorante violette est née d'une passion du dieu grec Zeus qui commande à la foudre. Si l'on se réfère au mythe, Zeus a transformé sa maîtresse Io en génisse blanche pour que son épouse ne la découvre pas. Mais l'amante du dieu des dieux pleura à cause de la grossièreté de l'herbe qu'elle était ainsi contrainte de brouter. Touché par les larmes de Io, Zeus les transforma en violettes parfumées pour adoucir sa peine. «Où qu'elle pose des lèvres, dit Zeus, que son souffle se mue en violettes.»
La violette est également l'emblème de Vénus et a longtemps été associée à l'amour. Le roi Obéron de Shakespeare lança par jalousie un sort perfide dans Le Songe d'une nuit d'été; en projetant la sève de «l'amour en attente», le nom populaire de la violette tricolore, dans les yeux de la belle Titania, le Roi des Fées l'ensorcela de manière qu'elle s'éprenne d'un idiot aux oreilles d'âne. Ces fleurs peuvent être utilisées pour soulager la migraine, ou frottées dans le cou en cas d'ivresse.





source doc   http://faerie.annwvynsidhe.net



Pour Sherry et Blou



Découvrez Luis Mariano!

Voir les commentaires

Le muguet



Le Muguet ou «lis de la vallée»


Cette jolie plante est bénéfique pour le cerveau, le système lymphatique et le cœur. Elle a été utilisée dans le traitement de convalescents ayant subi une attaque; elle s'est révélée précieuse pour leur faire recouvrer une élocution correcte, calmer leurs nerfs et réduire l'hypertension. Une infusion efficace peut être réalisée par des herboristes avertis à partir des tiges en fleur. Traditionnellement, on pense qu'il vaut mieux éviter de traverser un massif de muguet. Quiconque s'y arrêterait un moment, dit-on, mourrait dans l'année...









http://faerie.annwvynsidhe.net

Découvrez Sandrine Fougère!

Voir les commentaires

Les fées de Haute Bretagne


LES FÉES EN HAUTE-BRETAGNE
(D'après un article paru en 1886)




En Haute-Bretagne, on parle très souvent des fées. Outre les légendes nombreuses qu'on raconte à leur sujet, plusieurs proverbes où elles figurent sont restés dans la conversation courante ; on dit : « Blanc comme le linge des fées » pour désigner du linge d'une blancheur éclatante ; « Belle comme une fée » pour exprimer une beauté surhumaine.

Elles se nomment généralement Fées, parfois Fêtes, nom plus voisin que fée du latin fata ; on dit une Fête et un Fête ; de Fête dérive vraisemblablement Fuito ou Faitaud, qui est le nom que portent les pères, les maris ou les enfants des fées (Saint-Cast). Vers Saint-Briac (Ille-et-Vilaine), on les appelle parfois des Fions ; ce terme, qui s'applique aux deux sexes, semble aussi désigner les lutins espiègles.

Vers le Mené, dans les cantons de Collinée et de Moncontour, on les appelles des Margot la Fée, ou ma commère Margot, ou bien la bonne femme Margot. Sur les côtes, on les désigne assez souvent sous le nom de bonnes dames ou de nos bonnes mères les fées ; en général on parle d'elles avec certains égards.

Les fées étaient de belles personnes. Il y en avait toutefois des vieilles qui paraissaient avoir plusieurs centaines d'années ; quelques-unes avaient les dents longues comme la main, ou leur dos était couvert de plantes marines, de moules ou de vignots ; c'est une manière de désigner leur ancienneté. A Saint-Cast on dit qu'elles étaient habillées de toile, sans que j'aie pu obtenir des détails plus précis ; dans l'intérieur on est plus affirmatif, et voici la déposition textuelle qui m'a été faite, en 1880 : « Elles étaient faites comme des créatures humaines ; leurs habits n'avaient point de coutures, et on ne savait lesquels étaient des hommes, lesquelles étaient des femmes. Quand on les apercevait de loin, elles paraissaient vêtues des habits les plus beaux et les plus brillants. Quand on s'approchait, ces belles couleurs disparaissaient ; mais il leur restait sur la tête une espèce de bonnet en forme de couronne, qui paraissait faire partie de leur personne. » (Conté par François Mallet du Gouray, laboureur)

Sur la côte, on prétend que les fées appartenaient à une race maudite, et qu'elles avaient été condamnées à rester sur la terre pendant un certain temps. Vers le Mené, canton de Collinée, les anciens disaient que lors de la révolte des anges, ceux qui étaient restés dans le paradis se divisèrent en deux : les uns prirent parti pour le bon Dieu ; les autres restèrent neutres. Ces derniers furent envoyés sur la terre pour un temps, et ce sont ces anges à moitié déchus qui étaient les fées. Un conte recueilli à Saint-Suliac par Mme de Cerny raconte que la fée du Bec-du-Puy fut exorcisée par le curé de Saint-Suliac. On ne vit rien ; mais on entendit un cri de douleur (Saint-Suliac et ses légendes).

En général on croit que les fées ont existé, mais qu'elles ont disparu à des époques qui varient suivant les pays. Dans l'intérieur, vers le Mené, d'après ce que j'ai entendu personnellement, depuis plus d'un siècle il n'en existerait plus. Il en est de même aux environs d'Ercé (Ille-et-Vilaine).

Sur la côte, où l'on croit fermement que les fées ont habité les houles ou grottes des falaises, l'opinion générale est qu'elles ont disparu au commencement du siècle. Nombre de personnes, âgées aujourd'hui d'une soixantaine d'années, ont entendu raconter à leurs pères ou à leurs grands-pères qu'ils avaient vu les fées. Jusqu'à présent, j'ai rencontré une seule personne qui croyait à leur existence contemporaine : c'était une ancienne couturière de Saint-Cast ; elle en avait si peur que, lorsqu'elle allait coudre dans les fermes, elle faisait un grand détour pour éviter de passer à la nuit close auprès d'un champ qu'on nomme dans le pays le Couvent des Fées.

Les fées ont disparu depuis que l'on sonne l'Angelus et qu'on chante le Credo ; mais par la suite des temps la religion s'éteindra, on ne chantera plus le Credo, on ne sonnera plus l'Angelus, et les fées reviendront. Les anciens disaient avoir entendu dire à leurs anciens à eux qu'il y en avait eu jusqu'à une certaine époque. Alors elles avaient disparu ; mais au bout d'un certain temps elles devaient revenir. Elles sont toutes parties la même nuit ; elles reviendront aussi la même nuit. J'ai retrouvé la même croyance, avec plus de précision, vers Ercé-près-Liffré (Ille-et-Vilaine).

Les fées reviendront le siècle prochain, parce que les chiffres du prochain siècle est un chiffre impair. Le siècle invisible, c'est-à-dire celui où on ne voit pas les esprits : on les reverra dans le prochain.


source doc http://www.france-pittoresque.com/legendes/25.htm

 

Voir les commentaires

Comment ranger ses kits

Il existe plusieurs solutions et cette liste n'est pas exhaustive.

  • On peut ranger ses kits sans les toucher comme ils arrivent.
  • On peut classer les kits par designers
  • On peut éclater les kits pour les classer dans des dossiers : cadres,accessoires, papiers.....
  • On peut les classer par thémes: mer, anniversaire, fleurs .....
  • On peut les classer par couleurs
  • .........................................................


Choisissez la méthode où vous vous sentirez le mieux, et peut être  trouverez vous la votre , une que je n'ai pas cité.

Bonne création !!!

Voir les commentaires

La mer à LA Torche


Un endroit sauvage battu par les vents, La Torche dans le pays bigouden.






A voir sur le blog de  http://fjr65.over-blog.fr/
La trés poétique  animation qu'il a réalisé pour cette photo , j'adore !!!

Voir les commentaires

La rose


Merci à Cerisette pour ses papiers de fond





La rose

Les roses sont les fleurs qui attirent le Petit Peuple, surtout les Fées. L'odeur sucrée de cette fleur incite les esprits de la nature à prendre résidence chez vous. Cette fleur est souvent utilisée en Faerie Wicca. Elle est utilisée comme offrande aux Fées, à la reine des Fées durant les cérémonies. Si vous désirez en planter chez vous, choisissez un rosier sauvage. En le plantant, benissez le avec ces mots :

"Je demande à une Fée, de venir et de bénir ces jeunes fleurs,
un air frais elle respirera aujourd'hui,
Que ses racines poussent loin dans la terre de la déesse.
Fées, faites de ces fleurs votre,
par votre magie et la mienne le temps nous donnera fleurs!!"




C'est la «reine des fleurs», symbole universel de beauté, de jeunesse et d'amour. Selon une légende de l'Antiquité grecque, Chloris - la Déesse des Fleurs - avait créé la rose en transformant une superbe nymphe morte prématurément en la plus belle des fleurs, qu'elle avait paré d'un diadème de gouttes de rosée. Charmée par cette métamorphose, la déesse Aphrodite offrit la rose à Éros, dieu de l'Amour. Ainsi cette fleur a-t-elle toujours été associée au sentiment amoureux. Placée sous l'égide de Vénus, la rose est l'ingrédient des rituels d'amour, de fécondité et de clairvoyance. Le parfum tenace de la rose explique qu'on l'utilise beaucoup pour les potions et les parfums. L'huile extraite de la rose de Damas, l'eau de rose et le miel de rose étaient dans l'Antiquité considérés comme les parfums les plus précieux du monde perse. Faire brûler quelques gouttes d'huile de rose emplit la maison d'ondes d'amour.



sources doc :
http://melusine.blog.mongenie.com
http://faerie.annwvynsidhe.ne
t


Découvrez Natacha Atlas!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>