Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samain et nouvelle année celte

 

Chant de la Samain


Voici la Samain, le temps salutaire
L'homme comme fougère humus redevient
Voici la Samain, la mort nécessaire
Pour que dessus terre renaisse le grain

Voici la Samain, la neuve lumière
La marche solaire, le sentier serein
Voici la Samain, la semence princière

Confiée à la terre, repose en le sein.

Voici la Samain, l'œuvre trinitaire
Le chant de la Mère du cœur souverain
Voici la Samain où s'élèvent de terre
Le chant du grand cerf et du vieux Merlin.

Voici la Samain des Pères de nos Pères
Le Graal de Lumière promis à nos frères
Voici la Samain, l'assemblée pleinière
Des cœurs qui espèrent dans le blanc festin.

Voici la Samain et la saison claire

Le miel que l'on sert, la bière et le vin
C'est le sang du un, le vivant mystère
C'est le sang solaire, le sang magicien.

Voici la Samain, la riche matière
Qui au rêve adhère, qu'en l'Esprit s'en vient
Voici la Samain, la route polaire,
La maison du Père, la maison du Un.


Bran Dû - Semences 1993 - En Brocéliande

 

http://pierreduchesne.blogspot.com/2009/10/chant-de-la-samain.html

 


http://jksalescompany.com/image/Samhain-oct2000.jpg

 

 

La nouvelle année

 Le calendrier celte n'avait pas les mêmes échéances que le notre. En particulier, l'année commençait pour les celtes à la fin de l'été, et plus précisément à l'équivalent de notre premier novembre.


La fête de Samain avait donc pour premier rôle de clore l'année passée et de démarrer la nouvelle année. Quoique décalée par rapport à notre calendrier, quelques coutumes ont su perdurer par delà les ages. Ainsi, la plante dédiée à cette "nuit de l'année" était non pas la citrouille mais bien le gui, plante des celtes si l'en est une, plante des druides aussi. Or, parmi les coutumes de nouvel an encore pratiquées, on peut trouver aujourd'hui celle de la branche de gui sous laquelle on vient s'embrasser cette nuit-là.
Lors de cette fête, les celtes avaient souvent tendance à allumer un feu. Ces feux, pour leur aspect fonctionnel, servaient probablement de balise. En effet, l'étymologie de Samain ("Samuhin") signifie "rassemblement, réunion". Or, cette date servait avant tout de repère pour les bergers : à cette date, on devait rentrer les bêtes pour les protéger du froid. Le "rassemblement" que manifestait Samain était donc sur un plan matériel celui des bêtes et de leurs pasteurs. Et les grands feux servaient de guide à ce "rassemblement".
Le feu avait bien entendu aussi un aspect symbolique. En Irlande en particulier, une coutume persista suffisamment pour qu'on sache que, cette nuit-là, un grand feu sacré était établit au "centre", duquel ensuite on allait allumer tous les autres feux du pays. La symbolique du feu apparaît alors clairement. Au moment du nouvel an, le "redémarrage" du pays prenait sa source en son centre… Une manière de marquer le rythme en provoquant ce jour-là un "inspire" (le rassemblement) suivi d'un "expire" (diffusion de la lumière).

http://fabien.osmont.free.fr/celtes/samain.htm

 

 

http://3.bp.blogspot.com/_IRcWRowXViE/Su6bIY9VkdI/AAAAAAAABig/Y-L8PGD1Jck/s1600/samain-lumi%C3%A8res1.jpg

 

Dans la mythologie celtique , Samain, est la fête religieuse  qui célèbre le début de la saison « sombre » de l’année celtique (pour les Celtes  l’année était composée de deux saisons : une saison sombre et une saison claire). C’est une fête de transition - le passage d’une année à l'autre - et d’ouverture vers l’Autre Monde, celui des dieux.

Le nom de Samain signifie « réunion », c’est une fête obligatoire de toute la société celtique qui donne lieu à des rites druidiques , des assemblées, des beuveries et des banquets rituels ; son caractère religieux la place sous l’autorité de la classe sacerdotale des druides  et la présidence du roi, toute absence est punie de mort

 

source :wikipedia

 

 

 

http://www.ilmondodielena.it/fantasy/arte/modern/Druids-1-1.jpg

 

 

Mais aujourd'hui Halloween a détroné  la Samain

 


En récupérant cette fête, les chrétiens lui ont laissé son sens sacré, le jour des morts tombe en effet le deuxième jour de novembre. A partir de Samain, les portes entre vivants et désincarnés sont ouvertes. Les défunts, non réincarnés, passent dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers.
http://chevreuilblanc.blogspot.com/

Danielle 01/11/2010 10:07



super car j'ai beaucoup appris en vous lisant , Brigitte...et c'est chouette !! (j'aime particulièrement cet animal ...)


Et puis très bel anniversaire !! que votre journée soit belle et douce !!


danielle


 



Brigitte Buisan 03/11/2010 12:09



c'est super gentil


merci beaucoup Danielle


amities



Henquel 30/10/2010 15:04



Bonjour Brigitte. Merci pour toutes ces informations. J'ai appris des choses très intéressants. C'est un plaisir de te lire. Passe un bon Halloween. Bises Claude



canelle56 30/10/2010 13:05



J'ignorais tout de cela , c'est donc très interessant de te lire , merci ma petite Berhed


bises