Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La coccinelle

Connaissez vous cette étrange bestiole?




Ben ça va peut être vous étonner , c'est une larve de coccinelle !!!






Cette année là,les conditions furent favorables pour une eclosion exceptionnelle de coccinelles, sur des orties dans mon jardin!!





La couleur rouge des élytres de cet insecte explique l'étymologie de son nom qui vient du latin coccinus (« écarlate »).



Pourquoi la coccinelle est-elle un porte-bonheur?



Une histoire raconte qu'un homme aurait été gracié de la peine capitale, au Moyen-âge, par son roi.
Au moment précédent son ultime souffle, sur le billot du boureau, une coccinelle se posa sur son cou.
Le roi crut en un signe divin et gracia alors le chanceux.

De là vient l'expression de ''la bete à bon Dieu''.


http://www.pourquois.com/2007/03/pourquoi-dit-on-que-la-coccinelle-porte.html




Supersition :



• Cet insecte est béni de Dieu, ne la tuez pas si elle se pose sur vous, elle vous portera chance.
• Si la coccinelle se pose sur vous et s'envole aussitôt, c'est signe qu'il fera beau dimanche. Il elle se pose sur vous et que vous avez le temps de compter jusqu'à 22, c'est signe que vous serez heureux.

(22 les côtes d'Armor facile )

http://www.dark-stories.com/superstition/animaux.htm






On utilise les coccinelles dans la lutte biologique contre les pucerons, l'adulte peut ingurgiter jusqu'à 100 pucerons par jour, la larve est encore plus vorace : jusqu'à 150 pucerons par jour ( chiffre variable selon la taille et les conditions environnantes) .



On peut favoriser l'installation des coccinelles dans son jardin en les abritant l'hiver dans des abris où elles hiberneront .


Exemple d'un montage d'abri trés simple, trouvé sur le site http://patwo.com/insect/coccinel.htm




Matériel:
-6 planchettes trouées de 15x15 cm
-5 écrous, 2 vis papillons et une tige fileté d'environ 20cm
-une tuile



 


La coccinelle


Elle me dit : Quelle chose
Me tourmente. Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.


J'aurais dû - mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l'insecte à son cou.


Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuiilage.


Sa bouche franche était là:
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle;
Mais le baiser s'envola.


-Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l'insecte du ciel bleu,
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l'homme.


Victor HUGO



 


Voir les commentaires

Il pleut des cordes !!



J'adore les accastillages de bateaux, quand j'ai vu toutes ces cordes je n'ai pas pu m'empêcher de penser à cette jolie expression "il pleut des cordes"

Le Renard sur le quai de Saint Malo.

Ce bateau est un cotre corsaire  http://www.cotre-corsaire-renard.com/cotre-corsaire/



Voir les commentaires

Le Val-André



Une trés jolie petite station balnéaire des côtes d'Armor, que j'aime beaucoup , située au début de la Côte d'Emeraude
, bien orientée et protégée des vents dominants.


On a une belle plage de sable fin de 2,5km, bordée d'une digue réservée aux piétons, elle même surplombée par des villas de style balnéaire du début du siècle.









Voir les commentaires

Vachement belle !!



Presque un joli boccage Normand




Voir les commentaires

Ma communauté des Côtes d'Armor


Un petit clin d'oeil , pour souhaiter la bienvenue au blog de Yann
,
de quoi faire la paire Mdrrr!!!!


Voir les commentaires

L'année celte !!



L'année celte s'articule autour de fêtes bien marquées :


  1. Le nouvel an: Samhain: nuit du 31 Octobre 
  2. Le solstice d'hiver: Yule : 20 au 23 Décembre
  3. Imbolc: 1 février
  4. L'équinoxe du printemps: Ostara: 20 au 23 Mars  
  5. Beltaine nuit du 30 avril -
  6. Le solstice d'été: Litha ou Midsummer: 20 au 23 juin
  7. Luchnassad ou Lammas: nuit du 1er Août
  8. L'équinoxe d'automne: Mabon: 20 au 23 Septembre


Elle se découpe en deux périodes :

                                                  Novembre-Samonios

                                                  Décembre-Dumanios

PERIODE SOMBRE                  Janvier-Riuros           

   ET HIVERNALE                      Février-Anagantios

                                                  Mars-Ogronios

                                                  Avril-Cutios


                                                                  Mois intercalaire



                                                 Mai-giamonios

                                                 Juin-simivisonnos

PERIODE LUMINEUSE            Juillet-Equos

   ET CHAUDE                           Aout-Elembivios

                                                  Septembre-Edrinios

                                                  Octobre-Cantlos



http://morganeavalon.kazeo.com/LE-CALENDRIER-CELTIQUE,r52773.html


On a l'habitude de representer l'année celte par une roue "the wheel of the year"





Calendrier Celte

Le cycle de la vie Celtique était rythmé essentiellement par la Lune..
Les Celtes tenaient en haute estime la Nature, et lui avait attribué chaque mois à une plante ou un arbre , définissant le cycle calendaire des végétaux.


On se base surtout sur le calendrier de Coligny.
On  trouve une reconstitution du calendrier gaulois de Coligny conservée au musée de la civilisation gallo-romaine à Lyon

 


http://www.arfe.fr/calendrier/differents_calendriers.ht

Trouvé en 1897 à Coligny, dans l'Ain, 153 fragments gravés ont permis de reconstituer une plaque de bronze de 147cm  x  90cm. Elle date du IIe siècle après J.C. et constitue un vestige tardif de la civilisation gauloise. Les caractères  et les chiffres sont des graphismes latins.

Ce calendrier comporte 16 colonnes de 4 mois lunaires   représentant un lustre ( 5 ans). Les inscriptions restent encore imparfaitement interprétées. En dehors des noms de mois d'aucuns y décèlent des noms d'arbres.

Ce document est étonnant de précision. De type luni-solaire, l'année comportait 12 mois de 29 ou 30 jours, avec un mois supplémentaire de 30 jours ajouté tous les 2 ans et demi. Tous les  6 lustres (30 ans)  la suppression d'un mois de 30 jours permettait de ramener à 365,2 jours la durée moyenne de l'année.  Toutes civilisations confondues, peu de calendriers arrivent à une telle précision à cette époque



http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_de_Coligny



Calendrier de 13 mois des arbres :


En voilà deux interpretatins tardives du calendrier de Coligny

Celle  de Friedrich Hageneder :


I- Arbres chefs et stations pour les festivals trimestriels :

A    Ailm (sapin!) - au lendemain du solstice d'hiver
O    Onn (genêt!) - à l'équinoxe du printemps
U    Ura (tilleul!) - au solstice d'été
E    Eadha (tremble) - à l'équinoxe d'automne
I    Iohu (if) - au solstice d'hiver

 

II- Les treize arbres-symboles, d'une durée de plus de 4 x 7 = 28 jours chacun, à partir du solstice d'hiver :

B    Beth (Bouleau)
H    Huath (Aubépine)
M    Muir (Roncier)
L    Luis (Sorbier)
D    Duir (Chêne)
G    Gort (Lierre)
N    Nion (Frêne)
T    Tinne (Chêne-vert, Yeuse)
Z    Straif (Prunellier)
F    Fearn (Aune)
C    Coll (Coudrier)
R    Ruis (Sureau)
S    Saille (Saule)

 

 

http://cura.free.fr/xx/17boutfr.html




Ceci est une  autre interpretation qui part le 24 décembre aussi.



Ordre Nom celte Nom français Ordre Nom celte Nom français
1 BEITH Bouleau 8 TINNE Houx
2 LUIS Sorbier 9 COLL Noisetier
3 NION Frêne 10 MUIN Vigne
4 FEARN Aulne 11 GORT Lierre
5 SAIL Saule 12 PEITH Tilleul
6 HUATH Aubépine 13 RUIS Sureau
7 DUIR Chêne

http://www.arfe.fr/calendrier/presentation_calendrier.htm


Voir les commentaires

L'arbre !!

Aprés avoir pensé aux humains, je pense à tous ces arbres qui ont péri dans la tempête !!










L'arbre

Tout seul,
Que le berce l'été, que l'agite l'hiver,
Que son tronc soit givré ou son branchage vert,
Toujours, au long des jours de tendresse ou de haine,
Il impose sa vie énorme et souveraine
Aux plaines.

Il voit les mêmes champs depuis cent et cent ans
Et les mêmes labours et les mêmes semailles ;
Les yeux aujourd'hui morts, les yeux
Des aïeules et des aïeux
Ont regardé, maille après maille,
Se nouer son écorce et ses rudes rameaux.
Il présidait tranquille et fort à leurs travaux ;
Son pied velu leur ménageait un lit de mousse ;
Il abritait leur sieste à l'heure de midi
Et son ombre fut douce
A ceux de leurs enfants qui s'aimèrent jadis.

Dès le matin, dans les villages,
D'après qu'il chante ou pleure, on augure du temps ;
Il est dans le secret des violents nuages
Et du soleil qui boude aux horizons latents ;
Il est tout le passé debout sur les champs tristes,
Mais quels que soient les souvenirs
Qui, dans son bois, persistent,
Dès que janvier vient de finir
Et que la sève, en son vieux tronc, s'épanche,
Avec tous ses bourgeons, avec toutes ses branches,
- Lèvres folles et bras tordus -
Il jette un cri immensément tendu
Vers l'avenir.

Alors, avec des rais de pluie et de lumière,
Il frôle les bourgeons de ses feuilles premières,
Il contracte ses noeuds, il lisse ses rameaux ;
Il assaille le ciel, d'un front toujours plus haut ;
Il projette si loin ses poreuses racines
Qu'il épuise la mare et les terres voisines
Et que parfois il s'arrête, comme étonné
De son travail muet, profond et acharné.

Mais pour s'épanouir et régner dans sa force,
0 les luttes qu'il lui fallut subir, l'hiver !
Glaives du vent à travers son écorce.
Cris d'ouragan, rages de l'air,
Givres pareils à quelque âpre limaille,
Toute la haine et toute la bataille,
Et les grêles de l'Est et les neiges du Nord,
Et le gel morne et blanc dont la dent mord,
jusqu'à l'aubier, l'ample écheveau des fibres,
Tout lui fut mal qui tord, douleur qui vibre,
Sans que jamais pourtant
Un seul instant
Se ralentît son énergie
A fermement vouloir que sa vie élargie
Fût plus belle, à chaque printemps.

En octobre, quand l'or triomphe en son feuillage,
Mes pas larges encore, quoique lourds et lassés,
Souvent ont dirigé leur long pèlerinage
Vers cet arbre d'automne et de vent traversé.
Comme un géant brasier de feuilles et de flammes,
Il se dressait, superbement, sous le ciel bleu,
Il semblait habité par un million d'âmes
Qui doucement chantaient en son branchage creux.
J'allais vers lui les yeux emplis par la lumière,
Je le touchais, avec mes doigts, avec mes mains,
Je le sentais bouger jusqu'au fond de la terre
D'après un mouvement énorme et surhumain ;
Et J'appuyais sur lui ma poitrine brutale,
Avec un tel amour, une telle ferveur,
Que son rythme profond et sa force totale
Passaient en moi et pénétraient jusqu'à mon coeur.

Alors, j'étais mêlé à sa belle vie ample ;
Je me sentais puissant comme un de ses rameaux ;
Il se plantait, dans la splendeur, comme un exemple ;
J'aimais plus ardemment le sol, les bois, les eaux,
La plaine immense et nue où les nuages passent ;
J'étais armé de fermeté contre le sort,
Mes bras auraient voulu tenir en eux l'espace ;

Mes muscles et mes nerfs rendaient léger mon corps
Et je criais : " La force est sainte.
Il faut que l'homme imprime son empreinte
Tranquillement, sur ses desseins hardis :
Elle est celle qui tient les clefs des paradis
Et dont le large poing en fait tourner les portes ".
Et je baisais le tronc noueux, éperdument,
Et quand le soir se détachait du firmament,
je me perdais, dans la campagne morte,
Marchant droit devant moi, vers n'importe où,
Avec des cris jaillis du fond de mon coeur fou.


Emile Verhaeren (1855 - 1916)

 

 

 

 

 

 

 

Lire un livre sous un arbre en double le plaisir.

On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillete l'arbre .


Jean chalon 

 


 

 

 

 

Ecouter un arbre vaut mieux que tout.

 

Jean chalon

 

 

 


Voir les commentaires

Tempête !!

Je n'ai pas été touchée comme en 1999
J'ai un toit, de l'électricité, suis passée au travers, mais à lire la "Depeche du Midi" y a des dégâts partout !!!


Si c'est comme ça tous les 10 ans ça promet !!

Amicales pensées aux amis Landais, et aux compatriotes de tous les départements du sud -ouest , la vraie cata !!!



A voir des photos là , ça fait froid dans le dos :
http://www.ladepeche.fr/Tempete-dans-le-grand-Sud_di221-1.html


Le sud-ouest de la France a été balayé samedi 24 janvier par une forte tempête, la plus violente depuis dix ans.

En
France, huit personnes sont mortes, dont quatre par intoxication au
monoxyde de carbone dégagé par des groupes électrogènes, rendus
nécessaires par les coupures de courant.

Plusieurs
automobilistes ont aussi été blessés dans des accidents de la route.
Près d' 1,5 millions de foyers ont été coupés d'électricité samedi. Le
trafic ferroviaire a également été fortement perturbé dans les régions
touchées.

Selon le syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest, la tempête a ravagé 60% de la forêt dans le Sud de la Gironde et les Landes.

Les
services météorologiques évoquaient une tempête d'une ampleur "peu
commune" qui a battu une série de records du vent. Perpignan a essuyé à
la mi-journée des pointes à 184 km/h.

Bonne semaine à tous, toutes mes solidaires pensées à ceux qui sont touchés!!

Voir les commentaires

Loreena Mc Kennitt

Pour moi cette artiste à la voix envoutante est une fée irlandaise !!

j'adore en plus son univers, les ambiances de ces chansons !!

















Voir les commentaires

Emotions Bordeaux : de l'élégance !!












































































































Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>