Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

19 octobre : la tomate

Le 19 octobre est le jour de la tomate dans le calendrier républicain !

Je dois dire que c'est mon légume ou mon fruit (puisque la tomate est une baie) , comme l'on veut, préféré !

 

Avec toujours de jolis noms : la coeur de boeuf,la noire de crimée,la tomate ananas,l'absinthe toute verte,la roma ......

 

 

http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/tomates/jomato3.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le terme « tomate » vient de l'espagnol tomate, lui-même emprunté au nahuatl (langue de la famille uto-aztèque) tomatl qui désignait le fruit de la tomatille (Physalis ixocarpa). En revanche le mot nahuatl xictomatl (espagnol mexicain : jitomate) désigne la tomate (Lycopersicon esculentum) 

 

La tomate, dont l'appartenance à la famille des Solanacées avait été reconnue par les botanistes de la Renaissance, a été classée scientifiquement par Linné en 1753 dans le genre solanum avec comme Solanum lycopersicum 

 

La tomate est originaire des régions andines côtières du nord-ouest de l'Amérique du Sud (Colombie, Équateur, Pérou, nord du Chili).Elle fut introduite en Europe au début du 16éme siécle  par les Espagnols,

 

 

 

 

19-octobre.jpg

 

 

Culture hors-sol  

Les tomates de production industrielle sont généralement cultivées hors sol  dans des serres ou tunnels de plusieurs hectares sur de la laine de roche  et alimentées de manière totalement artificielle par un mélange d'eau et d'engrais  chimique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tomate


La pollinisation se fait la plupart du temps par des bourdons

 

 

 

J'ai eu l'occasion de visiter des serres en Bretagne dans la region de Treguier

 

Le boom des tomates bretonnes :
La Bretagne se positionne au premier rang
des régions françaises pour la production de
tomates destinées au marché du frais. Parmi
environ 500 exploitations ayant produit des
tomates sur la campagne 2004-2005, 350
commercialisent leur production auprès d’interm
édiaires (99 % de la production totale).
Les tomates en grappes ou autres occupent
une superficie développée de 500 ha. Elle
sont cultivées en hors sol dans des serres
chauffées situées majoritairement dans le
Finistère puis dans les Côtes-d’Armor.
Chaque année, un peu plus de tomates bretonnes
sont mises en vente sur le marché du
frais : environ 180 000 tonnes en 2005 soit le
double de la production régionale de 1995.

 

http://draf.bretagne.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/legumes_cle02b61c.pdf

 

 

 

http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/tomates/gif_41_08.gif

 

 

 

Chez nos amis espagnols !
Une fête dont je rêve !
(même si on m'a toujours appris de ne pas jouer avec la nourriture, ça le fait trop !!)
http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/tomates/gif_41_09.gif

Et pour finir comme vous les aimez comme moi la légende de la pomme d'amour : la plus que célébre tomate de Marmande
http://www.mairie-marmande.fr/img/actu/frisetomato.gif

La légende de la Pomme d’Amour

Il était une fois, à Marmande, la fille d'un riche bourgeois, jeune, belle et sage.
Les prétendants ne cessaient de tourner autour d'elle mais Ferline Giraudeau (c'était son nom) n'en trouvait aucun à son goût, au désespoir de son père qui, veuf, voyait avancer son âge.
Et pourtant, un de ces jeunes gens, Peyrot Bory, de modeste extraction, mourait d'amour pour elle, mais n'osait le lui avouer, conscient d'être trop pauvre pour pouvoir y prétendre ; tant et si bien que rempli de chagrin, il décida de quitter Marmande.
http://www.osteo-energetique95.fr/images/vous-en-pensez/tomate-coeur.jpg  Il arriva à Bordeaux juste au moment où un navire mettait les voiles pour "les Isles".
Pendant quatre ans, il bourlingua, visita les Antilles et la Nouvelle Grenade.
Il travaillait dur et pourtant, il ne pouvait se défaire de l'image de Ferline.
Un beau jour, il prit le chemin du retour avec dans ses bagages, un gros sac de cuir rempli de doublons d'Espagne et une pochette dans laquelle se trouvaient d'étranges graines plates et d'un gris foncé.
Revenu à Marmande, il sema dans un coin ensoleillé du jardin paternel les fameuses graines et, au début de l'été, apparurent des grappes de magnifiques fruits rouges, ronds et lisses.
Chaque matin, il en cueillait quelques uns et les déposait dans une petite corbeille d'osier qu'il abandonnait sur le bord de la fenêtre de la belle.
http://www.masdesviolettes.com/Receptions_8/petite_coeur_tomates.jpg Au bout de quelques jours, elle le surprit et, au moment même où il renouvelait son offrande :
"Dis-moi, ami, lui dit-elle, comment s'appelle donc ce fruit délicieux que tu m'apportes chaque jour?"
"Lorsque j'étais aux Amériques, les Indiens l'appelaient la "tomate", mais moi je l'appelle "Ferline" en souvenir de toi, tant elle est belle !"
"Eh bien, lui dit-elle en se jetant dans ses bras, à partir d'aujourd’hui, nous l'appellerons "la pomme d'amour".

Ferline et sa pomme d'amour ont leur statue au cœur du jardin de l'Hôtel de Ville de Marmande.
Par Jean Condou

BON APPETIT §§
http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/tomates/basket_of_tomatoes_md_wht.gif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Chris, 21/10/2010 12:09



Ohh ! j'adore ton Scrap, et aussi le reste du Post, Merci ma Berhed, et en plus je ne connaissais pas ta communauté "Les Bretons sont dans la place" hem ! j'y vas aller faire un tit tour


Gros Bizoux



Veronique Brosseau 19/10/2010 14:54



c'est peut-être parcequ'elles sont hors sol et ceuillies vertes qu'elles n'ont pas de goût (par rapport aux tomates du jardin ....) je pense, et c'est bien dommage ...



Henquel Claude 19/10/2010 14:49



Bonjour Brigitte. Un grand merci pour cet article très instructif et surtout cette jolie légende. Je te souhaite une bonne journée. Bises Claude



Didier - 365 Photos 19/10/2010 13:54



Article très documenté !


J'adore ton scrap, qui est magnifique !!!


Pokou Braz Berhed